La filière électronique :

Un acteur incontournable de la transition environnementale, de la souveraineté et de la résilience du pays !

A l’occasion de la réunion du Comité Stratégique de Filière (CSF) Industries Electroniques le 4 mars 2021, présidée par Agnès PANNIER-RUNACHER, Ministre Déléguée chargé de l’Industrie, et de la signature de l’avenant au contrat stratégique, la filière électronique s’est dotée de nouvelles ambitions pour valoriser l’excellence et le rayonnement de ses industries, en réponses aux enjeux numériques et environnementaux de l’industrie du futur.

Le Comité Stratégique a dressé un bilan très positif des actions mises en œuvre autour des 6 axes prioritaires du contrat de filière signé en mars 2019, témoignant de la vitalité et du rôle essentiel de la filière électronique dans toutes ses composantes (fabricants, sous-traitants et distributeurs) dans un contexte de crise sanitaire et de concurrence internationale accrue. L’actualité récente a mis en évidence le haut degré d’interdépendance de la chaine de valeur électronique mondiale, et la nécessité d’engager de nouvelles actions pour répondre aux enjeux prioritaires du plan France Relance.

Dans ce cadre, le CSF Electronique s’est engagé aux côtés des pouvoirs publics sur de nouveaux axes structurants autour de la contribution à la transition environnementale, la souveraineté et la résilience. De nombreux livrables sont attendus comme la stratégie d’accélération électronique 2021-2025 et du nouvel IPCEI sur la Nanoelectronique, les coopérations avec les filières aval notamment automobile (électronique de puissance) ou aéronautique ou encore la stratégie d’accélération « Intelligence Artificielle distribuée » 2021-2025.

Comme le souligne Thierry TINGAUD, Président du CSF Industries électroniques et Vice-président de la FIEEC : « Avec ces nouvelles ambitions, la filière poursuit résolument sa mobilisation en faveur de l’industrie électronique française et maximise son rôle majeur pour l’industrie et l’économie toute entière ».

La ministre a par ailleurs profité de cette occasion pour annoncer une nouvelle vague de lauréats de l’appel à projets Résilience dont 22 nouveaux projets portés par des entreprises de l’Electronique, avec un soutien de l’Etat à hauteur de 23 M d’euros.

Télécharger le communiqué de presse du 4 mars 2021